Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

lundi 5 septembre 2011

La poste américaine tuée par l'email


En défaut de paiement, le service postal américain pourrait fermer dès cet hiver.Sans l'adoption de mesures d'urgence par le Congrès, les jours de la poste américaine sont comptés. Selon le New York Times, l'agence n'est d'ores et déjà pas en mesure de payer 5,5 milliards de dollars (3,87 milliards d'euros) dus le 30 septembre.

Les mesures prises ces derniers mois par l'agence dans le but de réduire son déficit, qui s'élève à 9,2 milliards de dollars cette année, n'ont pas suffi. "Notre situation est extrêmement sérieuse", a réagi le patron de l'agence, Patrick R. Donahoe. "Si le Congrès n'agit pas, nous entrerons en défaut de paiement". L'US Postal Service pourrait ainsi fermer ses portes dès cet hiver.
Pour le quotidien, "les causes de cette crise sont bien connues" : la révolution numérique, le développement de l'email et des factures électroniques, d'abord, ont progressivement grignoté le volume d'activité des postes. Le New York Times épingle aussi le statut très privilégié des salariés, qui représente un coût très important pour l'US Postal Service.
Pour survivre, l'entreprise cherche des moyens d'augmenter ses recettes, comme la livraison à domicile de vin et de bière ou encore l'affichage de pub.
Atlantico 
Enregistrer un commentaire