Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

jeudi 17 novembre 2011

Le cartel bancaire international prend fin le 21 décembre 2012

 Tout es possible, mais celle-là, je viens de l'entendre seulement cette semaine.
Lolo

Nous nous sommes posé la question de savoir pourquoi était véhiculée l'idée de fin du monde pour le 21 décembre 2012. Tout d'abord nous avons cru qu'il s'agissait d'une date issue du calendrier Maya. Le calendrier Maya annonce la fin de notre cycle pour le 28 octobre 2011. C’est là que commence la période de transition jusqu’au 21 décembre 2012. En sommes, nous vivons déjà la nouvelle ère. Le 21 décembre 2012 correspond au solstice d'hiver, soit la nuit la plus longue de l'année.


C'est une symbolique d'initié qui n'a rien à voir avec les Maya.
Alors pourquoi cette date ?
Au lieu de rechercher des raisons ésotériques, il faut en revenir à plus de pragmatisme.
Nous avions déjà évoqué l'.
Fut établi alors un bail de 99 ans, qui remettait le destin de la Réserve Fédérale américaine entre les mains de ces faux-monnayeurs. Or, l'échéance de ce bail se termine le 22 décembre 2012. En clair, le 21 décembre 2012 quand minuit aura sonné, ce sera la fin du monde pour le cartel bancaire privé. Soit il aura mis en place un système mondialisé de contrôle total de la monnaie au-dessus de toutes les banques centrales (type BRI), soit il perdra le contrôle total, libérant enfin la souveraineté monétaire des peuples. Ou soient ils savent que les mayas ne blaguaient pas, et que la fin du monde sera bien le 21 décembre 2012.

On peut comprendre que des banques à coût de milliards de dollars, lancent des films et séries hollywoodiennes de fin du monde.
Sans doute pour rappeler à leurs agents du Nouvel Ordre Mondial que tout peut être perdu le 21 décembre 2012, s'ils ne font pas leur besogne.
Ou tout simplement qu’un cataclysme mondial se produira le 21 décembre 2012, renversement des pôles ?
Frédéric Morin
Source : Blog de tenfioteNWO
source

Enregistrer un commentaire