Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

mardi 20 décembre 2011

HISTOIRE DE LOUPS

Un soir, un vieil Amérindien parlait à son petit-fils du
combat qui se livre à l'intérieur de chacun de nous. Il
l'expliquait comme suit:

Il y a deux loups en chacun de nous.
Le loup blanc sombre. C'est la colère, l'envie, la jalousie, la tristesse, le regret, l'avidité, l'arrogance, l'apitoiement, la culpabilité, le ressentiment, l'infériorité, le mensonge, l'orgueil, la supériorité et l'ego.
Le loup blanc. C'est la joie, la paix, l'amour, l'espérance, la sérénité, l'humilité, la bonté, la bienveillance, l'empathie, la générosité, la vérité, la compassion.
Après y avoir réfléchi pendant un instant, le petit-fils demande: 'Grand-papa, quel loup gagne?'
Le Grand-papa lui répond simplement: 'Celui que tu nourris.'

SOURCE 
Enregistrer un commentaire