Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

lundi 22 août 2011

Résignez-vous !


L’indignation est à la politique ce que l’aboiement du bichon est à la sécurité de la maison.(commentaire)
Le succès du livret de Stéphane Hessel a au moins le mérite de montrer, s’il était nécessaire, que la capacité d’indignation facile de la « bien-pensance » était toujours intacte. Facile en effet de s’indigner sur des sujets éculés comme la cause palestinienne, les riches, les Roms… Mais en ce qui concerne les nouveaux défis du XXIe siècle, l’appel de la bien-pensance serait plutôt : résignez-vous !

  • L’immigration de masse provoque d’immenses problèmes économiques, sécuritaires, culturels, religieux, communautaires, identitaires… mais que voulez-vous, on ne peut rien faire contre l’immigration. Résignez-vous !
  • L’Europe s’islamise presque aussi vite que le Maghreb à son époque : boucheries halals à tous les coins de rue, port du voile (parfois « semi-intégral ») à tous les coins de rue, prières de rues dans tous les coins, mosquées dans les quartiers, conversions en masse, intégrisme, etc. Cela menace notre conception de la laïcité et notre conception des droits des femmes, des minorités sexuelles, et des droits de l’Homme en général. Mais que voulez-vous, on ne peut rien faire contre l’islamisation. Résignez-vous !
  •  
  • Alain Peyrefitte a écrit en 1973 Quand la Chine s’éveillera… le monde tremblera et en 1997 La Chine s’est éveillée. Le monde tremble en effet face à la Chine conquérante, son milliard d’habitants, sa puissance économique, son régime totalitaire, la paupérisation de notre économie en sa faveur… L’Empire économique du Milieu se protège intelligemment du monde qui l’entoure, tandis que Bruxelles est son cheval de Troie. Mais que voulez-vous, on ne peut rien faire contre la mondialisation. Restez couché. Résignez-vous !
  • Les marchés financiers sont plus puissants que jamais dans l’Histoire. Ils dictent aux pays leur politique économique et sociale puis leur donnent une note (AAA, AA+, CCC…). En empruntant auprès des marchés au lieu de leur Banque Nationale, nos pays ont vendu leur âme au diable, et c’est la crise de la dette. Certes, les bien-pensants s’en indignent un peu. Oui, mais c’est une politique voulue par nos amis américains et l’Europe, donc ça ne peut pas être si mauvais. Et puis le marché, ça marche comme ça ! Que voulez-vous, on ne peut rien faire contre la financiarisation. Résignez-vous !
Ah si, il y a bien une chose que nos bien-pensants peuvent régler, et elle est de taille : ils peuvent changer le climat ! Le climat, l’un des phénomènes les plus complexes qu’il soit. Eh bien ils peuvent, tout au moins, l’empêcher de changer. Car ça non, ils ne se résigneront pas à ce que le climat change ! Faire « le travail de Dieu » ça non, ça ne leur fait pas peur, car ça ils peuvent ! Et vous savez pourquoi ? Parce qu’ils pensent avoir découvert que le changement climatique était d’origine anthropique; donc gérable. Alors que l’immigration, l’islamisation, la mondialisation et la financiarisation sont des phénomènes naturels, c’est bien connu. Résignez-vous !
source

Enregistrer un commentaire