Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

dimanche 2 octobre 2011

Dette cachée de l’Allemagne

185 % – L’énorme dette cachée de l’Allemagne…
Comment l’Allemagne peut-elle faire un plan d’aide au soutien de la Grèce si elle-même est enfoncée jusqu’au cou dans sa propre économie.
Lolo
«La vérité», titre le Handelsblatt qui coupe court à la présumée parcimonie de l’Etat allemand, des chiffres faramineux à l’appui.

Officiellement, la dette allemande en 2011 est de 2 000 milliards d’euros. Mais ce n’est qu’une demi-vérité, car la majeure partie des dépenses prévues pour les retraités, les malades et les personnes dépendantes ne sont pas incluses dans le calcul. D’après des nouveaux chiffres, la véritable dette se chiffre en 5 000 milliards d’euros supplémentaires. L’Allemagne serait donc endettée à hauteur de 185 % de son produit intérieur brut et non pas 83 % comme officiellement annoncée. Par comparaison, la dette grecque devrait être de 186 % du PIB en 2012, et la dette italienne est actuellement de 120 %. Le seuil critique au-delà duquel la dette écrase la croissance est de 90 %.
Depuis son arrivée au pouvoir en 2005, Angela Merkel, «a créé autant de nouvelles dettes que tous les chanceliers des quatre dernières décennies réunis», remarque l’économiste en chef du quotidien économique. «Ces 7 000 milliards d’euros sont un chèque sans provision que nous avons signé et que nos enfants et petits enfants devront payer.» (SOURCE : « Handelsblatt », 23/09/2011 – Polemia)



Dette grecque : l'Allemagne vote pour le plan... par BFMTV
A la fin de cette lecture, vous devinez pourquoi Trader Noé vous donne des points suivis sur l’évolution du BUND depuis quelque temps… Il n’y a pas de fumée sans feu. Il y a des informations que nous préférons diffuser en citant certains journaux « bien vus » (même s’il faut parfois attendre) plutôt que de se référer à des confidences faites à notre rédaction par des sources qui exigent le total anonymat.


Enregistrer un commentaire