Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

mercredi 28 août 2013

Jill Bolte Taylor théoricienne du fonctionnement cérébral

 Jill Bolte Taylor, née en 1959, est une scientifique américaine, spécialisée en neuroanatomie qui a la particularité d'avoir elle-même vécu un accident vasculaire cérébral. Les hypothèses sur le fonctionnement cérébral qu'elle en a tirées ont eu un fort retentissement et Time l'a classée comme 41e personne la plus influente du monde dans son Time 100 de mai 20081.

Diplômée de
Harvard, elle y a travaillé dans la section psychiatrie où son travail consistait à identifier les différences de connexions dans le cerveau (au niveau chimique et moléculaire), en fonction de certaines pathologies psychiatriques.

Elle rapporte qu'elle se spécialise en neurologie pour comprendre les raisons qui font que son frère atteint de
schizophrénie ne peut pas rattacher son monde à la réalité commune et partagée.

En
1996, à l'âge de 37 ans, elle vit un accident vasculaire cérébral grave (dû à la rupture d'un vaisseau sanguin dans le cerveau gauche) qui la rend incapable de parler, de lire, de marcher, et qui la coupe également de tous ses souvenirs. Elle aura une rémission complète, mais au bout de huit ans seulement.

Un accident vasculaire cérébral de ce type donne un moyen peu commun d'explorer les rôles dédiés de chacun des
hémisphères cérébraux. En l'occurrence, ce dysfonctionnement (voire le non-fonctionnement) de l'hémisphère gauche s'est traduit par la focalisation sur le fonctionnement interne du corps, mais avec un regard comme extérieur, en perdant la notion des limites du corps, en ne percevant plus que de l'énergie.

Elle rapporte ensuite son expérience hors du commun de scientifique vivant de l'intérieur des phénomènes qu'elle a analysés en tant que spécialiste tout en les vivant, dans l'ouvrage My stroke of insight paru en 2006 qui devient assez rapidement un best-seller.

Mais c'est surtout son allocution remarquée à la
Conférence TED en février 2008 qui la fait connaître du grand public, ainsi qu'un passage à l'émission télévisée très populaire aux États-Unis The Oprah Winfrey Show en octobre 2008.
source

Jill Bolte Taylor, sous-titre français par postatheisme
Enregistrer un commentaire