Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

vendredi 18 octobre 2013

Notre plus grand ennemi à tous? Notre zone de confort...

Comment pouvons-nous produire du changement ? En théorie, c’est simple: il faut trouver ce que l’on veut changer, mettre au point un plan d’action et le mettre en œuvre. Mais le problème, c’est que la plupart des résultats que nous souhaitons sont bien plus difficiles à atteindre que ceux que les actions que nous sommes prêts à mettre en œuvre ne peuvent produire, explique le site Elite Daily.

Nous ne voulons pas économiser une centaine d'euros, mais un million. Nous ne voulons pas brûler 600 calories, mais perdre 5 kilos. Nous voulons être heureux, et nous sentir bien, en permanence. Mais la plupart des gens ne réussissent jamais à changer parce qu’ils recherchent une solution de facilité qui leur permettra de mener la même vie que celle qu’ils mènent actuellement, mais avec une petite amélioration. Mais certaines de nos habitudes sont susceptibles de nous empêcher d’atteindre ces objectifs que nous nous fixons, parce qu’elles sont les gardiennes de notre zone de confort. Le créatures paresseuses que nous sommes nous font en effet préférer rester dans notre zone de confort.

La seule manière d’obtenir le changement est donc de déplacer cette zone de confort et de renoncer à certaines habitudes. Mais changer ses habitudes n’est pas facile : c’est inconfortable. Le problème, c’est que si vous ne ressentez jamais aucun inconfort, c’est que vous ne quittez jamais votre zone de confort.

Mais si vous ne quittez jamais votre zone de confort, vous ne prendrez jamais les habitudes que vous avez besoin de prendre pour réussir. Pour changer votre vie, vous devez prendre de nouvelles habitudes, et déplacer votre zone de confort dans un territoire nouveau.

Mais lorsque vous avez réussi à changer les habitudes qui vous empêchaient de vous réaliser, vous pouvez commencer à prendre les nouvelles habitudes qui vous permettront de pousser votre succès encore plus loin. Mais il est toujours facile de revenir aux anciennes mauvaises habitudes, et il est donc important de trouver une motivation qui permet de rester définitivement sur la bonne voie.

Les idées, les concepts et les objectifs ne suffisent pas pour nous motiver. On peut aussi se chercher un coach ; mais la plus puissante source de motivation, c'est nous-même. Chacun peut devenir son propre coach, tout ce dont vous avez besoin, c’est de vous parler à vous-même, de travailler sur votre moi intérieur.

Chaque fois que vous recommencez à devenir paresseux, chaque fois que vous voulez renoncer, ou prendre une pause superflue, reprenez-vous. Grondez-vous. Persuadez-vous que vous êtes capable de persévérer. Prenez votre destin en main. Vous le pouvez.
source
Enregistrer un commentaire