Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

lundi 29 janvier 2018

Identité numérique : une nouvelle technologie mise à l'essai dans les aéroports

Quelle joie de nous sentir en sécurité, à savoir que tous les passagers sont conformes aux lois misent en place afin que l’avion décolle.

Un ami riait de moi l’autre jour quand je lui ai dit que prochainement nous ne pourrions plus passer aucune frontière si nous n’étions pas abonnés à Facebook.

Nous y voilà……

Faites bien attention aux mots que vous tapez sur votre ordi, car la parole s’envole, mais nos écrits ainsi que toutes nos photos restent bien au chaud dans leurs banques de données.

Lolo la plus qu’imparfaite xxx

Identité numérique : une nouvelle technologie mise à l'essai dans les aéroports 
Le Journal de Montréal
dim., 28 jan. 2018 20:40 UTC
Le gouvernement canadien testera un nouveau système de sécurité dans les aéroports permettant aux voyageurs de numériser et de partager préalablement leurs documents de voyage, ainsi que leurs informations personnelles aux autorités douanières.


© InconnuLancé au Forum économique mondial de Davos qui a pris fin jeudi, le système « Known Traveller Digital Identity » vise à exploiter des technologies émergentes telles que la biométrie, la cryptographie et l'intelligence artificielle pour renforcer la sécurité frontalière, réduire les menaces de cyberterrorisme et assurer la fluidité des déplacements des voyageurs, a annoncé Transport Canada au cours de la dernière semaine.

Les Pays-Bas participeront activement au projet-pilote. De nombreux partenaires comme le département de la Sécurité intérieure des États-Unis, l'Agence nationale de lutte contre la criminalité du Royaume-Uni, Interpol, Google et Visa se sont également joints au projet.

Le système permettra aux voyageurs de transmettre leurs renseignements aux gouvernements et aux fournisseurs de voyages à l'aide d'appareils mobiles personnels.

En simplifiant et en accélérant les procédures aéroportuaires pour les voyageurs dignes de confiance, les autorités veulent concentrer davantage de temps et d'énergie à vérifier les informations des voyageurs qui présentent des risques.

Ce projet devrait également aider les autorités à faire face à un flux de voyageurs en croissance constante. D'ici 2030, le gouvernement canadien prévoit que le nombre de personnes qui arriveront par avion de l'étranger devrait atteindre 1,8 milliard sur une base annuelle, ce qui représente une augmentation de 50 % par rapport à 2016.

Commentaire : Ah, ils sont bien gentils de vouloir tout contrôler et de faire des voyageurs "dignes de confiance" grâce à ce contrôle. Car la dignité est importante si on veut prendre l'avion. Il faut être digne pour pouvoir voyager et si on ne l'est pas il faut rester chez soi. Mais qui serait un voyageur "indigne" aux yeux des forces de l'ordre? Et qu'est-ce qu'un voyageur digne ? Quelqu'un qui n'est pas indigné ? Quelqu'un qui tout simplement acquiesce à ce contrôle de plus dans notre vie sur cette planète terre ?

Enregistrer un commentaire