Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

mardi 27 septembre 2011

Des boules de feu au Québec, à New York, dans l’Ontario, dans le Vermont…!?




En Argentine, en plus du Canada, des explosions ont eu lieu, entendues sur des kilomètres à la ronde, des témoins ont vu des boules de feu tombées du ciel.
Le ministre argentin de la Sécurité Ricardo Casal n’a pour l’instant confirmé qu’un seul des objets célestes tombés aujourd’hui, lundi 26 septembre 2011, dans la banlieue de Buenos Aire, tuant une femme et faisant 6 blessés graves. L’explosion a littéralement fait voler en éclats plusieurs maisons, une entreprise à proximité et des voitures. C’est presque tout un quartier qui a aujourd’hui disparu. Les dégâts sont minorés par le gouvernement argentin pour ne pas que la population cède à la panique générale.
Si d’autres boules de feu doivent tomber, la population ne doit-elle pas être prévenue ? La situation est très grave. Des contestations s’élèvent un peu partout dans le monde et sur internet.
Depuis plusieurs mois les médias internationaux nient l’existence de la comète Elenin qui doit passer au plus proche de la terre fin octobre, nous devrions entrer dans la queue de comètes qui sème des milliers d’astéroïdes dans son sillage que la terre traversera début novembre. Seraient-ce aujourd’hui les premières pierres qui tomberaient, et sur lesquels un Nouveau Monde sera bâti, mais pour combien de survivants ?
La NASA est venue à la rescousse du gouvernement argentin, expliquant qu’un satellite était tombé quelque part en Amérique du Sud, alors même que le satellite UARS c’était selon la NASA désintégré dans l’atmosphère.
Le ministre argentin de la Sécurité Ricardo Casal a annoncé aujourd’hui que le gouvernement allait étudier toutes les possibilités théoriques concernant la provenance et la nature de l’objet qui a frappé l’Argentine.
Des boules de feu au Québec, à New York, dans l’Ontario, dans le Vermont, partout en Amérique du Nord les boules de feu se multiplient. Le nombre de ces météorites semble se multiplier. Espérons que ce n’est qu’un épiphénomène sans suite, car s’il s’avère que cette pluie de Météorites continues, et que leur nombre et leur taille se révèlent de plus en plus importants, alors il n’y aura plus de doutes concernant leur provenance. Il faudra probablement alors se préparer au pire.

Enregistrer un commentaire