Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

mardi 27 septembre 2011

Je suis soulagée

Aujourd’hui, c’était une journée exceptionnelle, une température d’été idéale.

Les enfants dans la cour d’école et au parc ont joué comme des fous.

Moi, je m’émerveillais à les regarder

Avec toutes les annonces catastrophiques des derniers jours même si je n’osais y croire, aujourd'hui j'ai ressenti de la gratitude d'être en vie .

Merci d’être là, merci pour ma vie, car elle est vraiment bonne avec moi. Merci à Dieu.....

Lolo 
 Je suis soulagée, rien, nada...C'est exactement ce que je pense, merci Ferlin.


Même si 1302 arrive demain face à la Terre, et même si les éruptions mourantes sont souvent violentes, il n'y aura aucune grandiose explosion. Au pire, nous risquons une X5, et je n'y crois même pas.
 
1302 s'applati, s'écrase, comme devraient le faire tous les prophètes de malheur qui pullulent sur le Net.
 
 
Le risque était réel, mais 1302 était là pour nous appeler à plus d'humilité. Nous sommes très loin de tout comprendre, et il y a une force autrement plus intelligente que nous, qui officie dans l'Univers...
 
Plus intelligente, n'est pas le terme, car je pense qu'il n'y a qu'une Intelligence dans l'Univers, mais une multitude de façons de s'en servir.
 
Lorsque j'observe une mouche, je ne pense pas qu'elle soit moins intelligente que moi. Elle utilise cette intelligence pour mener sa vie, et j'utilise la mienne pour la mener aussi.
 
Je tourne, je virevolte et j'essaye de poser ma création quelque part.
 
Nous faisons tous la même chose, tout ce qui est vie.
 
Croire que nous sommes au sommet de l'évolution, donc de l'intelligence, est la plus grosse bêtise que nous puissions penser. Tant que cette intelligence servira à fabriquer des réactions atomiques, envahir des pays, manipuler des peuples, accepter l'invasion et la division, nous ne serons que des cloportes.
 
Et c'est ce que nous sommes.
 
Je l'ai souvent dit, mais nous sommes des êtres hautement conditionnables et nous n'en sortons pas, ni par l'analyse raisonnable, ni par une posture divine. Nous nous laissons bercer par le malin qui se nomme Sarkosy, Aubry, salaire, loisir, plaisir ou Elenin.
 
Nous ne sentons plus rien par nous même, tout nous est dicté, nos désirs, nos envies et nos espoirs et nos peurs.
 
Nous sommes en pleine déshumanisation de l'âme et de l'esprit.
 
Le combat, s'il y en a un, est de transcender tout cela, de retrouver le contact avec nous-mêmes, avec notre âme, avec Dieu. Tout cela dans un roncier où les épines du démon nous griffent à chaque action.
 
Ce monde est définitivement sous l'emprise du malin, totalement. Et je souhaite bon courage à ceux qui se battent, corps et âme, pour échapper à cela.
 
Bon courage et très grand respect.
 
Je m'accroche par les ongles, moi aussi.

Enregistrer un commentaire