Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

vendredi 16 septembre 2011

La corruption au royaume du Parti Libéral du Québec

  Un gros merci à Anonyme pour tous les articles et les liens dans mes commentaires.

 

Pratiquement un an du salaire de Jean Charest offert par le parti Libéral a été payé par des Rizzuto uniquement, en 10 ans. Le Premier Ministre du Québec est-il financé par des mafieux? Cela devrait vous faire réaliser pourquoi Charest refuse toujours une commission d’enquête publique sur la construction!Pratiquement un an du salaire de Jean Charest offert par le parti Libéral a été payé par des Rizzuto uniquement, en 10 ans. Le Premier Ministre du Québec est-il financé par des mafieux? Cela devrait vous faire réaliser pourquoi Charest refuse toujours une commission d’enquête publique sur la construction!

Aujourd’hui, Jean Charest accuse Pauline Marois de nuire aux institutions gouvernementales puisqu’elle “ose” associer le PLQ aux pratiques mafieuses se déroulant dans le petit monde de la construction. Ce faisant, Charest espère détourner le débat et faire diversion. Or, les Québécois ne sont pas dupes, puisque nous savons que Jean Charest lui-même salit le poste de Premier Ministre.

Selon La Presse Canadienne, “M. Charest a accusé la chef péquiste Pauline Marois de relier injustement son gouvernement au crime organisé.” Injustement? Ça vaut la peine de prendre cinq petites minutes de votre temps pour vérifier par vous-même!

Hier, on apprenait que le patriarche de la mafia montréalaise, Nicolo Rizzuto, a été assassiné à son domicile.  À ce moment, je me suis dis: “Et si j’allais jeter un coup d’oeil aux dons que  les Rizzuto ont versés au Parti Libéral du Québec?”. C’est exactement ce que j’ai fait.

Je n’ai pas vraiment été surpris de découvrir que des Rizzuto finançaient à pleine poche le PLQ. Il ne s’agit pas d’une grande découverte en soi, puisque cela s’ajoute à la longue liste des suspicions qui existent entre Jean Charest, le PLQ, la construction, la corruption et le crime organisé. Pas de quoi fouetter un chat. Juste assez pour nourrir le salaire de 75 000 dollars par année que verse le Parti Libéral du Québec à Jean Charest.

Avec une petite recherche du nom “Rizzuto” sur le site du directeur général des élections, on peut rapidement voir que ce sont environ 60 000 dollars qui ont été versés au PLQ en moins de 10 ans. De quoi payer pratiquement la totalité du salaire de Charest versé par son parti en une année!
d'autres liens:  
Le rapport de l'unité anticollusion
 Menu fretin – Marteau sert encore de diversion

//www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2011/07/23/001-commandites-temoin-lemay.shtml

 http://www.theglobeandmail.com/news/politics/key-figure-in-sponsorship-scandal-set-to-become-witness/article2107295/page2/



http://www.dailymotion.com/video/x8mksz_michaud-a-rdi-en-direct-sur-h-p-rou_news 

http://www.lautjournal.info/default.aspx?page=3&NewsId=1344

/http://blogues.canoe.ca/michelhebert/general/%C2%ABcomplice%C2%BB-de-la-mafia/
Enregistrer un commentaire