Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

vendredi 16 septembre 2011

Épouvantails, autruches et perroquets – 10 ans de journalisme sur le 11-Septembre

Un nouveau film sur le 11/9 sort à l’occasion des commémorations des 10 ans de la tragédie. Comme pour ses prédécesseurs "dissidents", les droits du film n’ont pas encore trouvé preneur sur une TV francophone. Celles-ci se fournissent trés rarement en dehors des sociétés de production dont elles maitrisent le discours, souvent comme ARTE en co-produisant tous leurs documentaires. Vous ne le verrez donc sans doute pas à la TV, ni même au programme de votre salle de cinéma préférée car le secteur "Art et Essai", pourtant plus audacieux que les chaines TV, est lui aussi à nouveau victime de désinformation et de pressions multiples.


Son titre : "Epouvantails, autruches et perroquets – 10 ans de journalisme sur le 11-Septembre". En voici le descriptif extrait de son site Web :

"Passé le choc initial, les attentats du 11 septembre ont suscité le doute dans une partie croissante de l’opinion : de nombreux éléments troublants ne collaient pas avec une enquête officielle qui paraissait orientée vers des conclusions prédéfinies. L’expression de tels doutes dans l’espace public s’avéra pourtant risquée : presque unanimement, les médias discréditaient ceux qui les portaient, sans enquêter de manière approfondie sur les éléments qu’ils apportaient. Les médias francophones, en particulier, dressaient les épouvantails habituels destinés à verrouiller la parole, et parmi lesquels l’accusation d’antisémitisme tient une place de choix. Enquêtant sur les raisons de l’impossibilité de ce débat, nous avons dû aller jusqu’en Norvège pour trouver des réponses, dans la bouche des très rares journalistes professionnels qui font fi de ce tabou et appliquent au quotidien les beaux discours qu’ils tiennent sur leur métier."

"Epouvantails, autruches et perroquets – 10 ans de journalisme sur le 11-Septembre"
Un documentaire sur le traitement médiatique comparé en France, Belgique et Norvège
du questionnement de la version officielle des attentats de 2001.
* * * BANDE ANNONCE * * *


Voir le site Web du film

Le film

Les remises en cause de la version officielle des attentats du 11-Septembre 2001, il y a tout juste 10 ans, sont multiples et fondées sur un grand nombre d’éléments troublants toujours restés sans réponse aujourd’hui. De nombreuses personnes et organisations de par le monde demandent l’ouverture d’une enquête impartiale et nettement plus approfondie. Malgré l’ampleur de ce mouvement, la pertinence de ses questions et la légitimité de ceux qui les posent (notamment des familles de victimes, des pompiers, architectes, ingénieurs, pilotes…), les grands médias préfèrent faire l’autruche, se refusant à interroger cet évènement majeur de notre siècle qui a été l’acte fondateur d’une nouvelle ère politique et de plusieurs guerres. Avec une ardeur passionnelle et quasi irrationnelle, ils préfèrent répéter la thèse officielle. À quelques rares exceptions près, leur attitude vise à disqualifier tous ceux qui osent douter et réfléchir. Ainsi, dans la presse francophone, on ne peut plus émettre une opinion contradictoire sur le sujet sans que soit brandi aussitôt l’épouvantail de l’antiaméricanisme primaire ou de l’antisémitisme. 

Le réalisateur

Olivier TAYMANS, journaliste indépendant (il a notamment animé pendant plusieurs années une émission de critique des médias sur Radio Campus à Bruxelles), s’est intéressé à ces dix années de journalisme de perroquets. Un constat désabusé sur une profession qui semble avoir oublié que son devoir est de douter, de poser des questions et d’investiguer.

Pour organiser une projection, rendez-vous sur le site Web du film
source 
Enregistrer un commentaire