Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

mardi 13 septembre 2011

Un casque qui stimule a distance la pensée des soldats



Standard Issue Mind Control. La DARPA veut des casques améliorés avec des ultrasons et qui permettent aux soldats de stimuler certaines régions de leur cerveau.

LA DARPA A TENTÉ DE S’INTRODUIRE SOURNOISEMENT A L'INTÉRIEUR DE L'ESPRIT DES SOLDATS DEPUIS UN CERTAIN TEMPS A PRÉSENT, MAIS UNE TECHNOLOGIE NOUVELLE A ULTRASONS POURRAIT LUI PERMETTRE D’ENTRER A L'INTÉRIEUR (DE LEURS ESPRITS) PLUS QUE JAMAIS. Travaillant grâce à une subvention de la DARPA, un chercheur à l'Arizona State est en train de mettre au point une TECHNOLOGIE TRANSCRANIENNE A ULTRASONS PULSES QUI POURRAIT ÊTRE IMPLANTÉE DANS LES CASQUES DE COMBAT DES TROUPES, PERMETTANT aux soldats DE MANIPULER LES FONCTIONS CÉRÉBRALES afin de stimuler la vigilance, de soulager le stress, ou même de réduire les effets des traumatismes crâniens.

MANIPULER LE CERVEAU POUR AMÉLIORER LES CAPACITÉS DE COMBAT ET MAINTENIR L'ACUITÉ MENTALE SUR LE CHAMP DE BATAILLE a longtemps été un sujet d'intérêt pour la DARPA et différents laboratoires de recherche militaire, mais la technologie qui doit y parvenir reste limitée. La stimulation cérébrale profonde (Deep brain stimulation ou DBS), par exemple, exige que des électrodes soient implantées chirurgicalement afin de stimuler les tissus nerveux, tandis que les méthodes moins invasives comme la stimulation magnétique transcrânienne (transcranial magnetic stimulation ou TMS) possèdent une portée limitée et une faible résolution spatiale.

Mais le Dr William J. Tyler, professeur adjoint des sciences de la vie à l'ASU, écrit sur le blog "Armed with science" (cf. http://science.dodlive.mil/2010/09/01/remote-control-of-brain-activity-using-ultrasound/ ) du département de la Défense : "Pour vaincre les limites citées ci-dessus, mon laboratoire a développé une nouvelle technologie qui met en application des ULTRASONS PULSES TRANSCRANIENS AFIN DE STIMULER, DIRECTEMENT ET À DISTANCE, LES CIRCUITS DU CERVEAU, sans nécessiter d’intervention chirurgicale. En outre, nous avons démontré que cette approche de neuromodulation à ultrasons confère une résolution spatiale environ cinq fois plus grande que la TMS, et PEUT EXERCER SES EFFETS SUR LES CIRCUITS CÉRÉBRAUX SOUS-CORTICAUX, PROFONDÉMENT A L’INTÉRIEUR DU CERVEAU. "

La technologie de Tyler, placée dans le casque d’un combattant, permettrait aux soldats « d’allumer un interrupteur » afin de stimuler les différentes régions de leur cerveau, les aidant à soulager le stress du combat lorsqu’il est temps de se reposer, ou à accroître la vigilance pendant les longues périodes sans sommeil. Les troufions pourraient même soulager la douleur des blessures ou des plaies sans avoir recours à des médicaments. Plus important encore, dans les périodes postérieures à un traumatisme cérébral, la technologie des ultrasons pourrait réduire l'enflure et les dégâts métaboliques qui sont souvent la cause de lésions cérébrales durables.

[Armed with Science,     (cf. http://science
Enregistrer un commentaire