Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

vendredi 7 juin 2013

Témoignage d’un prêtre exorciste

Charles Baudelaire (Petits Poèmes en prose – 1869)

Entretien avec le Père Mathieu, prêtre supérieur du Couvent des Capucins, professeur de théologie morale et de droit canonique, exorciste à Besançon.


 

Enregistrer un commentaire