Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

lundi 2 septembre 2013

Islande : Nous avons laissé les banques faire faillite

Ólafur Ragnar Grímsson propose une révolution silencieuse "Nous avons laissé les banques faire faillite"
Enregistrer un commentaire