Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

lundi 28 octobre 2013

Il n'y a pas que l'Arabie saoudite: les restrictions du droit des femmes à travers le monde


Le 26 octobre, plus de 60 femmes en Arabie saoudite ont déclaré avoir pris le volant de leur voiture pour protester contre l’interdiction qui les empêche de conduire. Aucune loi ne leur interdit formellement de tenir le volant,
mais l’administration saoudienne ne distribue simplement pas de permis aux femmes, explique AP. Une situation parodiée par Hisham Fageeh dans No Women, No Drive, un clip détournant No Women, No Cry:

Si l’Arabie saoudite est connue pour avoir un système législatif des plus discriminants envers les femmes, elle n’est pourtant pas le seul pays à avoir conservé des lois plus que contraignantes. Le Washington Post est donc allé faire un tour à travers le monde pour voir ce qui se passait dans les autres pays et
a dressé une liste de «quelques restrictions ridicules des droits des femmes à travers le monde».

Parmi elles, on trouve notamment l’interdiction faite aux femmes de porter un casque lorsqu’elles sont sur un scooter dans certaines parties de l’Inde ou encore l’interdiction de l’avortement en Equateur excepté pour les «idiots» –comprendre les malades mentaux.

La liste est bien entendu non exhaustive, et grâce
au dernier rapport de la Banque mondiale et de l’International Finance Corporation sur l’égalité entre les sexes, on a trouvé de quoi l’alimenter avec des exemples supplémentaires.

En Iran, depuis 1979, les femmes doivent à nouveau demander la permission de leur mari pour exercer une activité professionnelle.

Au Niger, les femmes ne peuvent ouvrir un compte en banque pour déposer de l'argent donné par leur mari, que si la banque en a averti l’époux au préalable. Elles peuvent en revanche ouvrir un compte à leur nom, et sans prévenir leur mari, si elles ont leur propre travail.

En Russie, les femmes n’ont pas le droit de conduire des camions agricoles.

En République démocratique du Congo, les femmes ne peuvent pas engager d’action judiciaire sans avoir reçu au préalable l’accord de leur époux.

En Biélorussie, les femmes n'ont pas le droit de conduire des scooters des neiges.

Mais sans aller si loin, la France n’est pas non plus un exemple d’égalité hommes-femmes.
Le nouveau classement du Forum économique mondial sur les disparités entre hommes et femmes, place la France à la 45e place, derrière la Namibie, le Panama ou encore l’Equateur. En 2008 nous étions à la 15e place, note la Tribune. «Rien de très glorieux donc».

Il est peut être bon de rappeler que la France aussi a eu et possède encore son lot de restrictions aberrantes. En janvier prochain les Parisiennes fêteront par exemple
leur un an d’autorisation du port du pantalon.
source
Enregistrer un commentaire