Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

lundi 28 octobre 2013

" No Woman, No Drive ", le tube de Bob Marley version saoudienne


Les femmes n'ont pas le droit de conduire en Arabie saoudite. Et pourtant, certaines militantes ont pris le volant samedi 26 octobre en guise de protestation. En bravant cet interdit, elles s'exposent à de lourdes sanctions, comme des contraventions… ou des coups de fouet, explique le
site automobile Jalopnik. Plutôt que les frapper, le comédien saoudien Hisham Fageeh a trouvé un moyen plus doux de les dissuader de prendre la route. Il a fait un remake du tube "No Woman, No Cry" de Bob Marley, mais avec "les valeurs saoudiennes", ce qui donne "No Woman, No Drive".
 


Avant de se mettre à chanter, il explique : "Pendant mes études aux Etats-Unis, j'ai découvert une chanson d'un jamaïcain qui m'a vraiment marquée. J'ai décidé de l'interpréter à ma façon, avec des paroles qui font sens dans ma culture."

Si on reconnaît la mélodie et le rythme du tube de Bob Marley, les paroles ont effectivement complètement changées. "Je me souviens quand tu t'asseyais dans la voiture familiale, mais à l'arrière. Les ovaires en bonne santé et en sécurité. Comme ça, tu as pu faire plein d'enfants. Beaucoup d'amis, nous avons eus, et beaucoup d'amis, nous avons perdus sur l'autoroute (…) donc jette tes clés de voiture ! Sœur, ne touche pas à ce volant", fredonne-t-il.

Il s'agit bien évidemment d'une parodie. Le comédien a voulu mettre en lumière l'absurdité des arguments de ceux qui s'opposent à ce que les femmes conduisent. Il ironise ainsi sur le prétendu danger que cela représenterait pour les ovaires, comme l'avait affirmé le cheikh Saleh Al-Lohaidan, un haut dignitaire religieuse du pays, sur le site saoudien
Sabq le 29 septembre.

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/10/28/no-woman-no-drive-ladaptation-saoudienne-du-tube-de-bob-marley/#xtor=RSS-32280322
Enregistrer un commentaire