Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

vendredi 18 octobre 2013

Trader à 3 ans, son intuition vaut des millions

204670_2223.jpg
LONDRES - « On ne sait pas comment il fait, mais on l'écoute et on gagne à tous les coups » confiait Ethan Bennet à nos confrères du « Daily Mail », parlant de Warren, son fils autiste de 3 ans, sans doute le plus jeune génie de la finance du monde. Reportage.

A 3 ans, Warren Bennet ne parle pas encore, mais il investit chaque semaine, sans en avoir vraiment conscience des millions de livres en actions sur le London Stock Exchange, le plus gros marché boursier d'Angleterre. Derrière cette mignonne tête blonde se cache un mystère qui demeure inexpliqué : le petit Warren sait choisir les actions à acheter ou à vendre pour faire du profit.

C'est son père qui découvre un jour, par hasard, le don de son fils pour la finance de haut-vol : « J'avais laissé traîner un journal financier, ouvert sur la liste des actions. Warren avait gribouillé certaines lignes en rouge... J'allais le gronder mais c'était l'heure de l'ouverture des marchés. Et là... quand j'ai vu les chiffres... je n'en croyais pas mes yeux... toutes les actions que Warren avait surlignées étaient en forte baisse ce jour là ! Toutes dans le rouge ! ».


Egalement atteint du syndrome d'Asperger, Warren se passionne pour les quotations boursières - Crédit photo : criswatk 

Le soir même, à la fermeture des marchés, Ethan tend à son fils un nouveau journal financier, et deux marqueurs : un rouge et un vert... juste pour voir. Très vite, le bambin surligne des lignes en vert, d'autres en rouge. « Il était comme possédé... ses yeux étaient tellement ouverts... et rouges... il me faisait peur... on aurait dit que c'était son bras qui le contrôlait... » se souvient Ethan avec émotion. Le lendemain, le miracle s'accomplit de nouveau : les actions surlignées en vert grimpent, les rouges dégringolent. Ce qui apparaît maintenant comme une prédiction est d'une précision implacable. Suivant les recommendations boursières de son fils, Ethan et sa femme Lucy sont bientôt à la tête d'une fructueuse entreprise : « Dirty Diaper Investment Ltd », qui investit des sommes de plus en plus colossales sur toutes les places financières du monde.

Les experts se succèdent mais le mystère reste entier. « J'aime le style de ce minot, il a une lecture saine et pertinente du marché » commentait un trader de la City, le célèbre quartier d'affaires londonien. « Je n'aurais jamais eu les balles de miser 8 millions de pounds sur le moyen-orient comme il l'a fait ! Mais nous allons nous adapter, nous inspirer de son style... c'est le Mozart de la finance moderne » s'extasiait le président d'une société d'investissement.

Le petit Warren, lui, ne sait toujours pas marcher. Ses parents n'ont pas jugé nécessaire de lui apprendre : « Warren ne veut pas parler, ne veut pas marcher, il ne dort pas beaucoup, il boit beaucoup de café... C'est son choix et nous devons le respecter. Il a un don pour le trading, nous ferons tout pour qu'il s'épanouisse dans cette voie » confiait la mère du bébé-trader, avant d'embarquer dans le jet familial pour une semaine de vacances aux Seychelles.
source
Enregistrer un commentaire