Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

jeudi 5 décembre 2013

VIDEO. La dernière provocation de Dieudonné, humoriste le plus populaire de France

 

dieu
C’est un vrai paradoxe, une énigme même, que ne pourrons expliquer les mamamouchis des médias et autres ayatollahs de la pensée unique se comportant comme les pires dictateurs qu’ait connu le monde. L’humoriste Dieudonné est provocateur, controversé et pourtant le plus  populaire de France et de Navarre. Chaque article publié contre lui dans les médias caracole toujours en tête du palmarès des plus populaires. Cherchez l’erreur ! Les chiffres ne trompent pas, c’est aussi le plus gros vendeurs de places de spectacle en France. Dieudonné n’est pas seulement l’humoriste le plus populaire, il est aussi le plus doué. Alors, has-been, lui ?
MANUEL VALLS, MYRIAM LEROY, MAMADOU SAKHO, CHAUD ANANAS
"On peut tout faire avec une baïonnette, sauf s’asseoir dessus", disait Georges Clémenceau. A force de patauger telle une mouche dans la bouse, les médias mainstream se prennent les pieds dans le tapis. Il faut donc assumer quand on s’emmêle les pinceaux. On a beau cherché, l’humoriste ne s’est jamais levé délibérement pour attaquer. Mais, à chacune de ses sorties, n’en déplaise aux esprits chagrins, il s’agit bel et bien de réponses aux attaques tous azimuts et sur commande de certains.
Dans sa nouvelle vidéo qu’il a mis en ligne il y a quelques minutes, l’humoriste répond à Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, qui l’a encore brocardé lors du meeting de soutien à Christiane Taubira, sa collègue garde des Sceaux, à la Mutualité. Il parle aussi de son procès "Chaud ananas", de l’inconnue de Canal+ (Myriam Leroy, ndrl) et de l’"affaire Sakho". Comme d’habitude, ça déménage ! mais, est-ce vraiment la dernière provocation de Dieudonné ? Provocation vraiment ? Qui lui laisse le choix ? Acceptez donc ces volées de bois vert !
Regardez.

Dieudonné répond à Valls 2


SPECIALE DEDICACE A DIEUDO UNITED ! 

Enregistrer un commentaire