Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

lundi 6 janvier 2014

Le racisme anti-blanc existe, c’est l’antisémitisme

Doucement mais sûrement, les leaders intellectuels ou associatifs autoproclamés représentatifs des juifs égrènent leurs mantras et leurs prêches.

Depuis un certain temps, comme Goldnadel, ils étaient à la pointe pour défendre le petit blanc contre les hordes de sauvages banlieusards islamisés.



Pascal Brukner franchit le pas.

Le racisme anti-blanc c’est le racisme contre le juif "...Il ne peut y avoir de racisme anti-Blanc, nous expliquent des voix autorisées, sinon par réaction puisque le Blanc est seul coupable d’avoir inventé la hiérarchie des races et d’avoir répandu le malheur partout où il s’est installé. Or, ce racisme existe, il nous crève les yeux, et c’est l’antisémitisme, présent au Maghreb, au Moyen-Orient, en Afrique subsaharienne et dans nos banlieues, et réactivant la vieille haine antijuive de notre extrême droite."



Le titre de la tribune a été modifié. Au début l’article a eu pour titre "le racisme anti-blanc existe, c’est l’antisémitisme !". Ensuite il a été changé par "Affaire Dieudonné : "On n’éteint pas la haine par décret".

Il y a une nette volonté d’associer Dieudonné aux banlieues et à l’islam. Le problème le plus grave qui est l’abandon d’une population aux mains des islamistes passe par pertes et profits. Et comment peuvent-ils faire autrement alors que Hollande s’associe à l’Arabie saoudite pour fournir des armes à l’armée libanaise (le Liban est à la veille d’une gerre civile entre chiites et sunnites). L’Arabie saoudite un pays terroriste, impliqué dans le terrorisme islamiste en Syrie, en Irak, au Liban, en Libye, en Russie etc. La liste est longue.

Aucun intellectuel ne s’est élevé contre une telle aberration, un tel danger pour la nation, la cohésion sociale, le vivre ensemble qui sont d’ailleurs menacés par un prosélytisme agressif pour extraire une population des lois de la République et les mettre sous le joug et des prédicateurs et des imams et d’associations confessionnelles très actives sur le terrain du social et de la défense contre l’islamophobie. Cela semble exagéré, fantasmé ?

Mais ce n’est pas plus exagéré ni plus fatasmé que de voir dans le monde musulman un antisémistime viscéral, congénital. Je rappelle qu’un des conseillers du Roi du Maroc est juif. Que la communauté juive dans le monde musulman a vécu comme toutes les autres minorités religieuses (chrétienne, chiite, etct) ni plus ni moins persécutée et beaucoup de juifs ont accédé à de hauts postes de responsabilité. C’est un problème d’ordre politique avant qu’il ne soit d’ordre religieux. Bien sûr que le religieux est utilisé à des fins politiques.

C’est quoi la finalité de parler d’un antisémitisme musulman associé à l’extrême droite ?

Dieudonné n’est pas musulman, la question est pourquoi l’associer aux banlieues et aux pays musulmans ? Dieudonné a abordé tous les thèmes y compris l’islam et le terrorisme islamiste. Pourquoi en faire un porte parole des musulmans et notamment d’un supposé antisémitisme islamiste ou musulman ? Le public de Dieudonné n’est pas exclusif des banlieues.

Quelles constructions idéologiques sont-ils en train de nous préparer ? Pour quels objectifs une telle levée de bouclier ? L’islamisme n’est-il dangereux et nuisible que quand il s’attaque aux juifs et à Israël ?

Il y a beaucoup de choses à dire à propos de cette tribune. Notamment "On sait qu’en France comme aux Etats-Unis Noirs et juifs ont partagé une même solidarité d’exclus : ils étaient ces invisibles de la société, bannis de l’espace public réservé aux seuls WASP (Blancs anglo-saxons protestants)" C’est à se tordre de rire. Ainsi, les juifs étaient comme les Noirs américains, ne pouvant prendre le transport en commun avec des blancs, devaient respecter une ségrégation dans tous les lieux publics, n’avaient pas accès à la production d’Hollywood, ni à la banque, ni aux médias, encore moins à la politique...ont subi l’esclavage de par leur couleur de peau, devaient lutter pour avoir les mêmes droits civiques et politiques que les blancs...

image prise ici

Photo prise ici   VU ICI
Enregistrer un commentaire