Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

lundi 2 mai 2016

Douleur : l'amitié serait plus puissante que la morphine


https://fr.sott.net/article
On le sait, l'amitié est excellente pour notre santé mentale, mais elle serait également un anti-douleur plus puissant que la morphine.

L'amitié présente de nombreux bienfaits pour la santé, des études ont déjà révélé que grâce à elle nos chances de nous remettre d'une dépression étaient multipliées par deux, qu'on était également 4,2 fois moins susceptible d'attraper un rhume, que plus l'on a d'amis moins l'on a de risques de contracter une maladie cardiovasculaire, etc. Mais les bienfaits de l'amitié ne s'arrêteraient pas là puisque selon une nouvelle étude britannique, elle permettrait également de lutter efficacement contre la douleur.

Une étude britannique montre le lien entre amitié et tolérance à la douleur
Des chercheurs de l'Université d'Oxford au Royaume-Uni ont mené une étude auprès de 1 100 personnes. Lors de leur étude ils ont analysé le nombre d'amis de chaque participant ( c'est-à-dire le nombre de personnes contactées au moins une fois par mois, mais moins d'une fois par semaine) puis leur tolérance à la douleur. En étudiant les résultats de cette étude publiée dans le revue Scientific Reports, les chercheurs se sont alors rendus compte que les personnes qui étaient le plus entourées, étaient également celles qui souffraient le moins. Les résultats de l'étude révèlent également que les personnes les plus stressées avaient des cercles d'amis plus petits.

Le manque de relations sociales pourrait donc expliquer une santé plus fragile. « En tant qu'espèce, nous avons évolué pour prospérer dans un environnement socialement riche, mais dans cette ère numérique, les lacunes dans nos interactions sociales peuvent faire partie des facteurs négligés qui contribuent à la détérioration de notre santé », explique l'auteur de l'étude Katerina Johnson.

Le rôle les endorphines
Tout comme être amoureux, être entouré de ses amis permet de libérer des endorphines, ces opiacés naturels sécrétés par le cerveau et qui permettent de soulager le stress et la douleur ainsi que d'accroître le plaisir. Avoir des relations sociales riches permet donc de lutter efficacement contre la douleur et de se passer par la même occasion des médicaments à base d'opiacés vendus en pharmacie.
Enregistrer un commentaire