Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

jeudi 8 septembre 2011

Protection solaire : un comprimé inspiré du corail protégera plusieurs semaines

Le rituel de la crème solaire sur la plage aura-t-il disparu dans cinq ans ? Des chercheurs britanniques mettent au point un comprimé inspiré des composants protecteurs des coraux, qui pourrait protéger du soleil durant plusieurs semaines.

Se tartiner de crème solaire pourrait bientôt n'être plus qu'un lointain souvenir : des scientifiques britanniques travaillent à mettre au point un cachet qui permettrait une protection solaire de plusieurs semaines.
Le secret de cette protection révolutionnaire pourrait se trouver dans la mer, car l'équipe de chercheurs du King's College de Londres étudie les défenses naturelles mises en place par le corail pour se protéger du soleil.
Ils se sont rendus sur la Grande Barrière de corail pour étudier quelques échantillons du corail acropore en voie d'extinction, selon la BBC le 30 août. Leur but est de synthétiser les composants protecteurs des coraux (qui non seulement protègent les récifs mais aussi les poissons qui se nourrissent à proximité) pour mettre au point une crème à tester sur la peau humaine, puis développer une version orale sous forme de comprimés.
Les composants protecteurs des coraux ont inspiré les chercheurs pour réaliser une protection solaire efficace plusieurs semaines.
Les composants protecteurs des coraux ont inspiré les chercheurs pour réaliser une protection solaire efficace plusieurs semaines. © Nick Hobgood, Wikipédia CC by sa 3.0
Ces protections solaires inspirées du monde marin
À terme, nous pourrions donc bénéficier d'une protection solaire intérieure efficace contre les rayons du soleil sur la peau, mais aussi sur les yeux. Le Guardian britannique avance de son côté que ces cachets pourraient être commercialisés d'ici cinq ans.
Ce ne serait pas la première fois que l'Homme se tourne vers la mer pour le bien-être de sa peau. Des scientifiques ont par exemple découvert que les antioxydants naturels appelés astaxanthines présents dans les plantes et les animaux océaniques rouges (comme le saumon) peuvent aider à réduire les effets néfastes du soleil, et seraient particulièrement recommandés aux patients souffrant de cancer de la peau. Un complément alimentaire est déjà disponible mais il est recommandé de continuer à utiliser une protection solaire et de ne pas rester exposé au soleil trop longtemps.
Enregistrer un commentaire