Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

mercredi 21 septembre 2011

Une réaction chimique expliquerait l'effondrement des Twin Towers

Je croyais sincèrement avoir tout entendu et tout vu au sujet des tours du World Trade Center.
Mai non! Après 10 ans, il se trouve d’autres explications possibles Faut croire que ce monsieur Simensen après toutes ses années a trouvé l’erreur pour disqualifier les conspirationnistes.
Il n dit rien au sujet de la tour 7, aucun avion n'a percuté cette immeuble.
Je ne sais pas combien cela lui rapporte, mais le gouvernement américain doit être très reconnaissant.

source

10 après, on cherche encore...
aujourd'hui, une réaction chimique... 


C'est la rencontre explosive entre l'aluminium en fusion provenant des Boeing 767 détournés par les terroristes et l'eau du système anti-incendie qui a provoqué l'effondrement des tours du World Trade Center le 11 septembre 2001, estime un expert en matériaux norvégien.
 
La commission d'enquête officielle sur ces attentats a conclu que les poutres métalliques formant la structure interne des Twin Towers, chauffées à blanc dans l'incendie des tours, avaient cédé.
 
Mais pour Christian Simensen, chercheur au département Matériaux et Chimie du SINTEF, le plus important organisme indépendant de recherches en Scandinavie, l'explication des autorités américaines est erronée.
 
Selon sa théorie, l'aluminium composant la carlingue des deux avions est entré en fusion sous l'effet de l'incendie et a coulé vers les étages inférieurs où il est entré en contact avec l'eau projetée par le système anti-incendie.
 
S'en est alors suivi un phénomène bien connu des chimistes: une explosion dévastatrice.
 
"La combinaison d'aluminium en fusion et d'eau produit des explosions phénoménales, comme le démontrent à la fois les expériences scientifiques et 250 accidents recensés par les industriels de l'aluminium depuis 1980", souligne M. Simensen dans son étude, publiée dans la revue spécialisée Aluminium International Today et présentée récemment dans une conférence à San Diego (USA).

(belga/jc)
Source: 7s7.be
Enregistrer un commentaire