Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

mardi 29 novembre 2011

Le Ministère de l'Environnement Révèle qu'Israël Détourne 85% de l'Eau Palestinienne

Le vice-président du Ministère des Affaires Environnementales de l'Autorité Palestinienne, Jamil Matawir, a révélé ce dimanche qu'Israël contrôle et détourne près de 85% des ressources aquifères des puits et des nappes phréatiques de Cisjordanie, ce qui perturbe l'écosystème local et altère la vie des palestiniens.
Les palestiniens qui vivent dans les camps de réfugiés, tel que celui-ci à Jenin, qui abrite 12 000 réfugiés, n'ont pas d'accès direct à l'eau et utilisent des réservoirs pour la stocker (photo : Brendan Work, PNN)
La conférence tenue par J. Matawir à Ramallah a été tenue pour "attirer l'attention sur la gestion des points d'eau palestiniens par les forces d'occupation israélienne, affectant le peuple de Gaza de la Cisjordanie".

Le vice-ministre a signifié qu'il avait appelé les Nations Unies à envoyer une délégation pour enquêter sur les effets du contrôle israélien des ressources palestiniennes sur l'environnement.

Selon Ahmed al-Hindi, directeur général du Conseil National de l'Eau, la consommation moyenne d'un individu palestinien en eau est proche de 70 litres par jour. Dans certaines régions rurales, elle atteint tout juste 20 litres. Le niveau recommandé par l'Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) est de 100 litres par jour. En comparaison, la consommation moyenne d'un individu israélien en eau est de 242 litres par jour, tel que le rapporte B'tselem, organisation israélienne pour le respect des Droits de l'Homme.

"Le manque permanent d'accès des palestiniens à l'eau est un problème créé par la politique israélienne, fondée sur la discrimination, la dépossession et la privation", a indiqué al-Hindi. "Israël contrôle nos terres et entrave l'action des comités de gestion commune de l'eau, reportant sans cesse la mise en oevure des projets propres à l'eau et à la gestion des eaux usées, détruisant les puits palestiniens et confisquant les ressources aquifères souterraines des zones B et C".

A. al-Hndi a ainsi accusé Israël de violer plusieurs traités internationaux. Il a notamment cité les Accords d'Oslo de 1994, dans lesquels Israël reconnait le droit à l'eau des palestiniens, et l'Article 55 des règlementations de Hague, selon lequel il est interdit à Israël d'utiliser l'eau des territoires palestiniens pour tout autre utilisation que l'approvisionnement militaire, dont l'abus est prohibé.

Le vice-ministre de l'Environnement J. Matawir a également mis en exergue les récentes statistiques qui révèlent qu'Israël a déraciné plus d'un million et demi d'oliviers depuis 2000.
http://www.wikistrike.com/article-le-ministere-de-l-environnement-revele-qu-israel-detourne-85-de-l-eau-palestinienne-90636859.html
Source
Enregistrer un commentaire