Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

vendredi 9 décembre 2011

Monsieur Tremblay

Encore merci André et Xuan, vos petites histoires allègent mon blogue.
Lolo

Un résident d'un centre de personnes âgées,
> monsieur Tremblay, était tout triste ce matin-là.
>
> Alors l'infirmière lui demande ce qui ne va pas.
> Monsieur Tremblay lui répond qu'il est triste
> parce que son pénis vient de mourir.
>
> L'infirmière sachant que son patient est quelque peu confus
> lui dit: "Ah c'est regrettable, je vous offre mes sympathies."
>
> Le lendemain matin, monsieur Tremblay se promène
> dans le corridor avec le pénis sorti du pyjama.
>
> L'infirmière l'aperçoit et lui dit: "Monsieur
> Tremblay vous ne pouvez pas vous promener comme ça.
> Rentrez votre pénis dans votre pyjama."
>
> "Mais garde, je ne peux pas" lui répond monsieur
> Tremblay. "Je vous ai dit hier que mon pénis était décédé."
>
> "Oui je me souviens" dit l'infirmière "mais
> pourquoi est-il sorti ainsi de votre pyjama?"
> "Eh bien" lui répond-t'il "c'est aujourd'hui qu'il est exposé."
Enregistrer un commentaire