Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

vendredi 9 décembre 2011

Tempête en Écosse et prévision sur le double méga-oeil de la semaine prochaine

Comme nous l’avons évoqué ce matin dans un précédent article, la tempête Friedhelm affecte le nord des îles Britanniques depuis ce matin.
Cette dépression est très creuse, et ce soir la pression est estimée à 956 hpa en son centre.

Les services météorologiques (Met office) ont placé les provinces du nord de l’Irlande et du sud de l’Écosse en vigilance maximale (niveau rouge, 4/4).

Une rafale maximale de 264 km/h a été relevée à Cairngorm située dans les Highlands en Écosse.
Le Met Office a également relevé : 209 km/h à Fort William, 143 km/h à Tireee, 131 km/h à Stornoway, 126 km/h à South Uist.

En Écosse les violentes rafales de vent ont provoqué des dégâts avec des toitures et des arbres arrachés. Des lignes électriques sont tombées, privant des milliers de foyers d’électricité.

Le Forth Road Bridg (le pont autoroutier du Forth est un pont suspendu enjambant le fleuve Forth à quelques kilomètres de la ville d’Édimbourg) a été fermé.

Plus de 300 passagers sont bloqués dans un ferry au large de la côte est du Yorkshire.
Dans la province de Cumbria, ce sont les fortes pluies qui ont provoqué des inondations avec des dizaines d’automobilistes pris au piège dans leurs véhicules.

L’Angleterre, le Pays de Galles et l’Irlande sont également affectés par le vent et la pluie.

À l’arrière c’est le froid qui va arriver, et des chutes de neige sont attendues toujours sur le nord des îles Britanniques entre vendredi et samedi.

La semaine prochaine pourrait s’annoncer tout aussi agitée, y compris en France où l’on surveille d’ores et déjà la situation sur une possible tempête à venir…
Source: sott.net

La semaine dernière, ils avaient eu droit aussi à une très forte tempête du même genre avec des vents de la puissance d’un ouragan, et on en prévoit une autre possiblement pour la semaine prochaine…Jamais deux sans trois comme dit le dicton populaire! Ce qui est curieux, c’est que ce genre de « bombe météorologique » se développe de plus en plus souvent ces derniers temps, rappelez-vous en Alaska il y a quelques jours, et aujourd’hui la Gaspésie et le Nouveau-Brunswick au Québec y ont gouter avec des conditions de blizzard. Un faible système dépressionnaire qui s’est aussi subitement creusé à la dernière minute en remontant la côte est Américain.
Voici le double monstre prévu pour la semaine prochaine sur la Côte-Nord Européen…


Source: l'éveil2011

La semaine prochaine, le vent vient faire ses achats de Noël en France

video

Un début de semaine déjà perturbé
Le temps perturbé qui nous accompagne depuis décembre persistera encore la semaine prochaine. Pluie et vent domineront donc toujours largement sur la France. En deuxième partie de semaine, avec la circulation plus méridionale du flux zonal d'ouest, on surveille le risque de fort coup de vent, voire d'une tempête, sur l'hexagone.
Entre lundi et mercredi, les conditions resteront assez similaires à celles que nous connaissons cette semaine. Une première perturbation aura traversé le pays lundi avec pluie et vent modéré. Elle sera suivie d'une nouvelle plus active dans le nord-ouest mardi, où les précipitations seront plus soutenues et les vents pourraient approcher les 100 km/h près des côtes. Ailleurs, ce sera plutôt l'accalmie avec quelques éclaircies et une grande douceur. Mercredi, ce système perturbé traversera l'ensemble de la France.

Forts coups de vent possibles 
C'est surtout à partir de jeudi prochain que l'on surveille la possibilité d'un fort coup de vent sur le pays. En effet, une dépression très creuse se centrera sur les îles britanniques et génèrera un flux d'ouest très dynamique. Côté ciel, les pluies resteront fréquentes et quasiment généralisées, hormis en Méditerranée, et peut-être au pied des Pyrénées. La limite pluie-neige sera fluctuante, mais souvent élevée, au dessus de 1800 m. Le contexte, avec un fort jet-stream rectiligne sur la France, est favorable au creusement de petites dépressions secondaires à proximité de l'hexagone. Elles restent difficilement prévisibles à telle échéance, mais potentiellement violentes.

La fiabilité de la prévision est bonne concernant la persistance du temps perturbé et venté. Elle reste en revanche plus moyenne en deuxième partie de semaine concernant un ou plusieurs épisodes de vent violent sur la France. N'hésitez pas à venir consulter nos prochaines actualisations pour avoir confirmation ou non de ce risque de phénomènes violents.
SOURCE
La chaîne météo

Enregistrer un commentaire