Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

mardi 29 octobre 2013

Canada : une ancienne ministre de l'éducation approuve la charia à l'école publique

L'ancienne ministre de l'éducation de l'Ontario ne s'insurge pas contre le traitement discriminatoire imposé aux élèves musulmanes qui fréquentent la "mosquétéria" de l'école publique Valley Park de Toronto.

Oui, les religions ont des normes discriminatoires et l'état ne peut amender les doctrines religieuses. Toutefois, le fait d'importer ces normes dans les écoles publiques revient à institutionnaliser la discrimination. Dans le cas de l'école Valley Park, l'état avalise le traitement dégradant des jeunes filles musulmanes. C'est le racisme politiquement correct des progressistes.

Tout groupe d'enfants tenu de prier pendant les heures de classe devrait être accommodé dans les écoles publiques, a déclaré une ancienne ministre de l’éducation.
En fait, dit Kathleen Wynne, la Commission scolaire du district de Toronto accorde un «accommodement religieux» - ce qui explique pourquoi près de 400 élèves de la Valley Park Middle School dans le comté de Don Valley sont autorisés à participer à la prière du vendredi dans la cafétéria de l'école. «Nos écoles accordent des accommodements religieux depuis plusieurs années», m'a dit Mme Wynne lors d'une interview jeudi. [...]

À l’école Valley Park, les filles prennent place derrière les garçons et celles qui ont leurs règles doivent s’asseoir à l’écart de tout le monde. Les non musulmans ne sont pas autorisés à entrer dans la cafétéria pendant la prière. Wynne ne s’est pas prononcée à savoir si une telle pratique devait se poursuivre dans une école publique, mais elle a souligné que beaucoup de religions ont des pratiques discriminatoires.

«J'ai un problème avec de nombreuses pratiques religieuses, mais là n'est pas la question», a déclaré Mme Wynne, maintenant ministre des Transports. Elle a ajouté qu'en tant que femme, elle ne pouvait pas être prêtre catholique, et qu'en tant que lesbienne, elle ne serait pas autorisée à s’afficher ouvertement dans de nombreuses églises chrétiennes. [...]

Wynne dit que les accommodements religieux sont pratique courante. … «Je crois que c'est de cette manière que l’on construit une société forte - en s'assurant que les élèves seront accommodés». [...]

Source :
For heaven's sake, par Christina Blizzard, Toronto Sun, 15 septembre 2011. Traduction par Poste de veille
source
Enregistrer un commentaire