Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

mardi 15 octobre 2013

Les athées plus intelligents que les croyants ?

C'est ce que suggère une étude scientifique, qui se fonde sur les capacités analytiques ou d'abstraction.
Une statue bouddhiste (image d'illustration). C'est une étude à faire bondir les croyants de toutes obédiences. Des scientifiques de l'université de
Rochester, dans l'État de New York, ont établi qu'ils sont en moyenne moins "intelligents" que les personnes athées. Ces chercheurs, dont le quotidien britannique The Independent relate les travaux, ont compilé 63 études traitant du sujet et réalisées ces dernières décennies. 53 ont montré une relation "négative" entre la croyance religieuse et l'intelligence, les 10 autres montant une corrélation inverse.

Les spécialistes ont acquis la conviction que même à l'âge le plus tendre, plus un enfant est intelligent, plus il est enclin à se détourner de la religion. L'une des études scientifiques utilisées portait sur une analyse de l'évolution tout au long de leur vie des croyances de 1 500 enfants surdoués, disposant d'un QI de plus de 135. Débutés en 1921, ces travaux révèlent que, même extrêmement âgés, les sujets avaient un lien nettement moins étroit avec la religion que le reste de la population.
Quid de l'intelligence émotionnelle ou créative ?

Mais l'intelligence telle que considérée par les chercheurs est une notion sujette à caution. Les trois psychologues impliqués dans l'étude la définissent comme la capacité à "raisonner, organiser, résoudre des problèmes, à penser des choses abstraites, comprendre des idées complexes, apprendre vite, et apprendre de l'expérience". Mais elle exclut, comme le souligne The Independent, l'intelligence émotionnelle ou créative.

Les scientifiques concluent que le thème commun à la plupart des recherches est l'hypothèse que les croyances religieuses sont irrationnelles, non ancrées dans la science, non vérifiables et de ce fait moins attrayantes pour les personnes qui "raisonnent mieux". Enfin, révèle l'étude, les personnes d'une intelligence supérieure passent plus de temps à l'école, obtiennent de meilleurs emplois, de meilleurs salaires, ce qui les conduit à avoir une meilleure estime d'eux-mêmes et, de fait, à contrôler leurs croyances.
source
Enregistrer un commentaire