Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

lundi 16 décembre 2013

Faux sites Internet – Attention ! période propice aux arnaques : 600 000 victimes

Achats sur Internet. Attention aux faux sites !
aofattention-aux-faux-sites
Des sites qui copient de vrais sites marchands et proposent des produits à des tarifs exceptionnels. La période est propice à ces arnaques. | Crédit photo : Ouest-France
Des sites qui copient de vrais sites marchands et proposent des produits à des tarifs exceptionnels. La période est propice à ces arnaques.
« J’ai vraiment cru que c’était le site de la marque ! Je n’ai pas fait attention aux détails », explique Caroline, une Rennaise de 35 ans. Il y a deux semaines, elle surfe sur la toile pour trouver un cadeau à son ami. « Je voulais lui acheter une veste. »
Elle a quelques marques en tête et se connecte au site Barbourmagasin.fr. « C’est une marque connue ! J’étais en toute confiance. » Sauf que le vrai site de la marque est barbour.com/eu. Dans le jargon des arnaques sur Internet, on appelle ça du « phishing ». Des sites qui ressemblent comme deux gouttes d’eau aux vrais. Mais qui sont des arnaques.
Caroline surfe donc sur le faux site et ses promotions alléchantes. La superbe veste à 465 € est tombée à 165 € ! « J’ai passé commande en payant par carte bleue. Le montant a été immédiatement débité. Et depuis, plus rien. » Bien entendu, pas de nouvelles de sa veste.
600 000 victimes
Des milliers de consommateurs se font avoir sur de tels sites. Impossible de les comptabiliser : la plupart du temps, ils disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus. Des sites de marques comme Nike, Ray Ban ou Guess ont également été victimes de phishing. Tout comme des banques comme la BNP, le Crédit Agricole... Selon une étude récente, un tiers des entreprises seraient victimes d’usurpation d’identité.
En 2012, le montant des arnaques sur Internet – tous types confondus – s’est chiffré à 1,7 milliard d’euros (source Fia Net) et 600 000 ménages en auraient été victimes. Des chiffres qui devraient encore s’accentuer cette année.
S’aider des moteurs de recherche
Mais comment éviter de tomber dans ces pièges ? Le bon sens, tout d’abord. Un site qui met en vente tous ses articles avec des réductions mirobolantes doit éveiller votre attention. Autre point : n’hésitez pas à cliquer sur les mentions légales qui se trouvent généralement en bas des pages des sites. Si elles n’existent pas ou sont dans un français à la syntaxe approximative, passez votre chemin.
Attention, également, aux mentions du style « site sécurisé », « approuvé par l’organisme X ou Y ». Cela ne prouve rien. N’hésitez pas, non plus, à taper le nom du site dans des moteurs de recherche. Cela peut vous éviter de désagréables déconvenues.
Samuel NOHRA.
Attention aux locations d’appartements bidons
Enregistrer un commentaire