Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

lundi 14 mars 2016

Quelques petites questions pourtant bien simples

Pourquoi dit-on de ne pas mettre les coudes sur la table ?


Aussi étrange que celui puisse paraître, c’est au Moyen-Age que serait issus la plupart des codes de bonne conduite que nous connaissons aujourd’hui. Celui de ne pas mettre les coudes sur la table n’échapperait pas à la règle…

On vous l’a sans cesse rabâché enfant, et on continue peut-être de vous le faire remarquer à présent. Sachez que s’il est recommandé ne pas mettre les coudes sur la table, ce n’est pas pour une histoire de style. Du moins, pas à l’origine. Deux théories subsistent, dont la première serait plutôt d’ordre logistique : au Moyen-Age, les banquets étaient monnaie courante et même les plus modestes tables recevaient une quantité impressionnante de convives affamés. L’espace étant relativement serré, peu de place subsistait pour être à son aise sur la table trop chargée. Si en plus on y mettait les coudes, on achevait de gêner tous ses voisins aux crocs acérés, sans manquer de faire basculer le pauvre mobilier ! La seconde hypothèse est plus violente : à cette même époque, les repas pouvaient parfois finir en bain de sang si quelques convives éméchés se prenaient soudain d’animosité. Comme ceux-ci portaient généralement des dagues, chacun craignait son voisin. Pour cette raison évidente, il aurait été demandé avant le banquet, de placer ses mains bien en vue sur la table, sans les cacher derrière ses coudes… Comme quoi, les bonnes manières partent souvent d’un bon sentiment ! (Source)

Une fausse alerte à la guerre froide a failli mener à la catastrophe en 1979

En 1979, au quartier général de la défense américaine, une fausse alerte aurait bien failli mener à la catastrophe…

Un technicien du Cheyenne Mountain Complex, dans le Colorado, aurait introduit par erreur une cassette d’entraînement dans le système. Les opérateurs de radars, ébahis, aperçurent alors sur leurs écrans ce qui s’apparentait à une attaque aux missiles soviétiques… Le premier système d’alarme déclencha alors le protocole de réponse nucléaire américaine. Mais comme aucun autre système de contrôle ne signala l’attaque, l’anomalie aurait vite été repérée. Cet incident, et d’autres moins sérieux incitèrent à réformer le quartier et les opérations qui s’y conduisaient.

Source : Le Petit Livre des Secrets, Olivier Cechman

Pourquoi l’autruche enfouit-elle sa tête dans le sol ?


Faire l’autruche serait un idiotisme animalier infondé. La raison pour laquelle l’autruche se cacherait de la sorte ne s’explique pas par l’image véhiculée par cette expression populaire…

Croire que l’autruche reste enfouie dans la terre par peur panique serait une idée reçue qui s’avère totalement fausse. Il y aurait de nombreuses raisons pour lesquelles l’autruche se livre à ce drôle de cérémonial, aucune cependant ne fait cas de la peur… La première raison est simplement d’ordre alimentaire : l’autruche passerait une grande partie de son temps à chercher de la nourriture, enfouie dans le sable ou entre les rochers. L’oiseau imposant enfouirait également sa tête pour enlever les vermines du nid où elle a pondu ses œufs, situé à quelque 30 cm sous terre ! Enfin, l’autruche peut également enfouir sa tête dans le sable pour écouter les vibrations alentour, dans le but de détecter un danger potentiel. (Source)
Enregistrer un commentaire