Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

vendredi 25 octobre 2013

Des miroirs géants ensoleillent une ville éternellement à l'ombre

Yessss!!!!! Une autre bonne nouvelle.

Lolo

  
    Norvège La technique a fait des merveilles pour les habitants de Rjukan, cette petite ville norvégienne située à 150 km à l'ouest d'Oslo. Enfouie dans la vallée, l'agglomération n'avait jamais connu le soleil en hiver. Grâce à d'immenses miroirs, les rayons du soleil réchauffent désormais les villageois.  
.    
On a l'habitude de se plaindre du manque de luminosité de la Belgique, mais voilà qui n'est rien face à l'ensoleillement limité de certaines régions des pays scandinaves. Un cas encore plus à part: la petite ville de Rjukan en Norvège. Située au creux d'une vallée, la cité industrielle et touristique souffrait d'un cruel manque de soleil.

Long hiver, petit moral
De septembre à mars en effet, les rayons du soleil étant trop bas pour surplomber la chaîne de montagnes à laquelle est adossée la ville, Rjukan ne recevait pas une seule minute d'ensoleillement durant sept mois. Un hiver beaucoup trop long pour le moral de ses habitants mais aussi un argument de réticence pour les éventuels touristes intéressés par le village.

Projet vieux de 100 ans
Il y a cent ans, un ouvrier de la région a suggéré, plans à l'appui, de construire un système de miroirs placés haut dans la montagne qui reflèteraient les rayons du soleil directement sur Rjukan. Le projet était intéressant mais des lacunes purement technologiques empêchèrent les travaux d'aboutir. Un téléphérique fut alors construit pour acheminer plus facilement les habitants vers des zones ensoleillées et enfin recevoir la mélanine nécessaire pour traverser l'hiver.

À l'italienne
Mais baignée dans l'ombre, la petite ville broyait toujours du noir de septembre à mars. Les autorités de la ville se sont alors inspirées de l'exécution d'un projet de réflection du soleil en Italie dans une ville souffrant du même problème.

Prouesse technologique
Une fois les fonds réunis, des hélicoptères ont déposés les miroirs géants au sommet de la montagne. Contrôlée par un ordinateur capable de déterminer la trajectoire du soleil, la position des miroirs est en permanence ajustée afin que la ville reste toujours baignée par la lumière du soleil. Des panneaux solaires fournissent quant à eux l'énergie suffisante pour un lavage automatique des miroirs et leur orientation télécommandée.

"Pour nos enfants pâlots"
La vie des villageois a radicalement changé. Le centre ville est devenu un lieu de rencontre ensoleillé où les enfants jouent tous ensemble. Le maire de Rjukan a expliqué au Telegraph: "C'est vraiment une sensation spéciale que de sentir la chaleur du soleil en promenant sur la place. Nous avons mis tout cela en oeuvre pour les petits enfants pâlots de Rjukan".
Annabel Claix
source
Enregistrer un commentaire