Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

vendredi 25 octobre 2013

Les réflexions de deux soeurs blogueuses sur la Charte des valeurs


Ma sœur et moi correspondons régulièrement sur des sujets qui nous tiennent à cœur.

Ma sœur, plus politisée que moi, m'a « allumé les lanternes » sur l’enjeu politique d’établir une Charte des valeurs québécoise. Un petit dialogue m’a permis de comprendre un peu mieux la situation.

Lolo


mercredi 23 octobre 2013, 22h15
À ma sœur,
Ce n’est qu’un début, continuons le combat…J’ai beau lire et relire tous les articles sur l’Islam et les musulmans et je me vois confronter à un dilemme.

Serais-je devenue islamophobe depuis deux semaines seulement?

Pourtant, il y a quelques semaines, j’étais encore très tolérante envers tous ces immigrés venus d’ailleurs avec leurs voiles et leurs coutumes. Je dirais même que j’étais aussi très conciliante,  surtout avec la clientèle musulmane qui est presque mon gagne-pain.

Je vois effectivement qu’il ne peut exister aucun compromis avec cette catégorie d'envahisseurs.

On ne peut pas laisser faire ça,  en pensant bien faire et se dire,  chacun sa religion dans une liberté d’expression qui nous appartient.

Expression: quand elle signifie «Tassez-vous!», ne considérant aucune règle et voulant imposer leurs coutumes, parfois barbares  comme dans les pays qu’ils ont abandonnés.  Cette EXPRESSSION dangereuse et hypocrite qui essaie par tous les moyens de gérer les affaires de l’État d'accueil en leur faveur,  en se mettant dans des situations de victimes afin de nous faire vaciller dans nos croyances et nos coutumes, puis de vouloir museler nos droits et nos libertés durement acquisEs depuis plusieurs générations.

Cet extrémisme me fait peur. Notre nation est fragile et on se doit de la protéger à tout prix des fanatiques dominateurs de toutes origines. Ce que nous voulons, c'est de la partager avec tous ceux et celles qui veulent bien s’y adapter.  Et pourquoi pas, s’y acclimater. 

La Charte des valeurs est une grande décision. Et je crois que les Québécois doivent se poser plusieurs questions. Ce n’est pas seulement une loi dans le but d’intégrer les immigrants à la laïcité,  c’est aussi une loi qui protège toutes les autres lois de notre nation.   

Nous ne tolérerons plus les fanatiques avec leurs idées rétrogrades, la Charia, justement. Notre but est d’avancer et non de reculer comme au Moyen-Âge. 
Nous n'avons plus le choix que de nous défendre et de combattre. Et cela, de façon pacifique.  

Qu’en penses-tu, suis-je vraiment dans le champ ou bien dans une certaine vérité que bien peu de gens osent avouer de peur de se faire critiquer ?
Lolo
***

RÉPONSE:

jeudi 24 octobre 2013, 20h
À Lolo,
Non. Tu n'es pas dans le champ.

Excuse-moi.

Je suis un peu tard à te répondre.
J'avais une bonne raison. 
C'est que je ne savais pas par où commencer ...

La journée achève.
Et je viens juste de trouver le bout que je cherchais.
Tellement simple que tu n'en reviendras pas.
Sauf que tu vas me trouver longue et ennuyante.  

Je vais donc commencer par le commencement.

Ce qu'on vit actuellement au Québec a commencé au début des années 1980, avec le rapatriement de la Constitution canadienne 1982 (jamais signée par les Québécois) et la Charte canadienne des Droits et Libertés qui est venue avec. Ensuite, le multiculturalisme canadien qui fait la fierté des Canadiens anglais a été mis en place. 

Sauf qu'aujourd'hui, le multiculturalisme canadien n'a pas vraiment permis l'intégration de leurs immigrants, ces derniers vivant en majorité en ghettos, à Toronto, entre autre. On dit que les seuls qui s'intègrent  bien, sont ceux qui se lancent en politique afin d'obtenir des postes qui leur permettra de prendre le pouvoir.

Bref, ce plan machiavélique de Pierre Elliot-Trudeau a été pensé, non seulement dans le but d’augmenter la population canadienne, mais d'abord et avant tout pour faire disparaître le Québec, en le noyant tout bonnement sous des flots d’immigrants.

Pour ce faire, le gouvernement d'Ottawa a ouvert toutes grandes ses portes aux immigrants, beaucoup d'immigrants. 

C'est de là que partent les racines de notre problème.

Oui, oui, je sais, les gens n'aiment pas qu'on parle de ça, parce que c'est de la politique. Et la politique, c'est plate, comme on dit.  Bref,  on veut rien savoir de ça. Bon d’accord.

Sauf qu'on ne comprend pas pourquoi, on en est rendus là.  Et à mon sens, il est extrêmement important de comprendre ça.
Sinon, on ne sait pas trop de quoi on parle.   Ou si tu préfères, on parle à travers son chapeau, et avec beaucoup d’émotion.

Au début, au Québec, on avait plus ou moins le choix de choisir nos immigrants. Si je ne m’abuse, on en accueillait environ 15 000 par année et on privilégiait naturellement les immigrants qui parlaient notre langue ou voulaient bien l'apprendre. Et bien sûr, s'approprieraient notre style de vie et nos valeurs afin de les partager : des Haïtiens, des Français, des Chinois, des Nord africains (de nombreux musulmans modérés, entre autres), des Sud américains, des Asiatiques, etc.  

Mais, depuis l'ère de Jean Charest, ce dernier a décidé comme ça, du jour au lendemain, d'accueillir 55 000 immigrants par année. AYOYE!

Peu importait la langue que ces gens-là parlaient,  en autant que tout ce beau monde finisse par voter Libéral. Et devienne de loyaux fédéralistes (monarchistes ...!) purs et durs.

Enfin,  comme il ne s’est pas beaucoup forcé pour leur faire apprendre le français, eh bien ces immigrants, laissés à eux-mêmes, apprenaient l’anglais. Et voilà, le tour est joué. 

Aujourd'hui, plusieurs de ces immigrants sont islamistes (souvent plus ou moins vaguement extrémistes ...!!!) et la plupart refusent d'apprendre le français. Que veux-tu, ce n'est pas nécessaire puisqu'ils font partie du Canada ...! 

C’est là où nous en sommes rendus.

Si l'immigration canadienne est politique, tu n'es certainement pas sans savoir que l'islamisme mondial aussi l’est. Cet islamisme-là est réputé pour être  violent, dominateur, hypocrite, autoritaire, anti-femme et que sais-je encore. 

Mais il fait l'affaire de ceux qui s'en servent pour nous envahir, nous, les Québécois, naïfs, parfois illettrés, ultra tolérants, fuyant la chicane, allant même jusqu'à présenter l'autre joue ... 

Alors que les Canadiens anglais et nos politiciens fédéralistes sont multiculturalistes, donc individualistes, et étant donné que le Québec privilégie davantage la société collective, il ne faut pas s’étonner qu'entre les deux idéologies, il y a et aura collision frontale. 

Un fait qui surprend pourtant: pourquoi y a-t-il plus de femmes voilées à Montréal en ce moment, que dans bien de pays étrangers occidentaux ou même musulmans? 

Comme tu dis, ce n'est qu'un début, continuons le combat. Et la Charte passera, ne passera pas? Seul son coiffeur le sait! Mais un fait demeure,  la laïcité et l’égalité entre hommes et femmes ne sont pas négociables. Point à la ligne. 

Enfin,  n'oublie pas que si nous avons été envahis ainsi depuis ces dernières années, c'est parce que quelqu'un l'a décidé à notre place. Pour les raisons que tu connais maintenant.  Mais quand allons-nous enfin ouvrir les yeux, que diable!
D. xxx
 
D'autres blogs de ma soeur:





Enregistrer un commentaire