Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

dimanche 20 mars 2016

C'est la gratitude qui fait le bonheur, pas le matérialisme




Mes besoins des choses matérielles sont de moins en moins grands.  Je peux même dire que je me satisfait de peu de chose.
L’essentiel est invisible pour les yeux, alors le bonheur dans la gratitude et la reconnaissance…je connais.
Lorraine

SOURCE HUFFINGTON POST

BIEN-ETRE - Si vous êtes généralement reconnaissants des choses que vous avez dans votre vie, vous avez de grandes chances d'être heureux. Du moins, vous l'êtes forcément plus que les personnes qui veulent amasser toujours plus de possessions. Oui, les matérialistes.

GRATITUDEC'est en tout cas ce que suggère une étude intitulée "Les plus accros au téléphone portable seraient impulsifs et matérialistesWhy are materialists less happy?" (Pourquoi les matérialistes sont-ils moins heureux?), réalisée par des chercheurs de l'université de Baylor (Texas), et publiée dans la revue Personality and Individual Differences.

Lire aussi:
» 5 bonnes raisons de ne pas être matérialiste
» Les plus accros au téléphone portable seraient impulsifs et matérialistes

Parce que les matérialistes ont plus de difficultés à être reconnaissants de ce qu'ils ont, ils tendent à être plus déprimés et insatisfaits que les autres.

Altruisme
Pour s'en rendre compte, les chercheurs ont analysé les réponses à un sondage de 246 membres du département de marketing d'une université privée du sud-ouest des Etats -Unis.

Sur une échelle allant de 1 à 15, les participants devaient dire à quel point ils n'étaient pas du tout d'accord ou tout à fait d'accord, avec des propos tels que: "ma vie serait meilleure si j'avais certaines choses que je n'ai pas", afin de mesurer de savoir à quel point ils sont matérialistes.

Les chercheurs ont par la suite cherché à savoir quels étaient les besoins psychologiques basiques des participants, en mesurant, encore une fois, leur accord à des expressions telles que: "J'ai eu un bon sens du contact avec des gens qui tiennent à moi, et auxquels je tiens".

"La gratitude est une humeur positive, car elle fait référence à l'altruisme. Les recherches précédentes, réalisées par nous ou pas, montrent que les gens aiment aider les autres, notamment ceux qui les aident en retour, mais pas seulement. Nous sommes des créatures sociales, et donc, se concentrer sur les autres de façon positive est bon pour la santé", explique l'auteure principale de l'étude Jo-Ann Tsang, professeur en psychologie et neuroscience à Bayor.

En gros, savoir être reconnaissant, c'est avoir plus de chances d'être heureux et de trouver un sens à sa vie.

Quand le bonheur nous échappe
Le matérialiste au contraire, ne va pas se rapprocher du bonheur au fur et à mesure qu'il amasse des biens. En fait, selon le co-auteur de l'étude James Roberts, ils vont seulement déplacer constamment leur "point de référence" du bonheur, le mettre toujours plus haut, et ne pas l'atteindre.

Alors voilà, si vous souhaitez être heureux, concentrez-vous sur ce que vous avez déjà, et soyez-en reconnaissants. Et notez sur un post-it cette expression du philosophe Epicure, que rapporte l'étude:

"Ne gâche pas ce que tu as en désirant ce que tu n’as pas ; mais souviens-toi que ce que tu as, fut jadis parmi les choses que tu ne pouvais qu’espérer."

Et si vous n'êtes toujours pas convaincu, voici d'autres raisons de ne pas être matérialiste:

Être matérialiste entraîne du stress
"Dégâts sur l'assurance en soi, plus haut risque de dépression et d'anxiété", et peut-être même des maux de tête.
Voici le gros lot des matérialistes, entre autres, selon cet article du New York Times.
Trop de dépenses pourraient donc sérieusement endommager son bien-être.


Être matérialiste peut créer des problèmes de couple
Selon une étude de 2011, les couples qui disent que l'argent n'a pas d'importance pour eux auraient un mariage de 10 à 15% plus stable que les couples, dont l'un ou les deux sont matérialistes.
Les relations entre deux personnes, même lorsque le matérialisme est partagé, seraient en outre plus pauvres.


Etre matérialiste vous rend moins aimé des autres
Poursuivre son bonheur au travers de choses matérielles pourrait bien endommager ses relations sociales.
Selon une nouvelle étude menée par l'Université du Colorado, les matérialistes ont des relations sociales moins importantes, moins d'amis, et sont moins aimés de façon générale



Être matérialiste rend malheureux
Si vous êtes matérialistes, il y a plus de chances que vous soyez moins heureux que les autres. C'est en tout cas ce que montre une étude menée en 2009 à l'université de San Francisco.
Selon cette étude, ce sont les expériences, bien plus que les objets, qui apportent le plus de bonheur.
Enregistrer un commentaire