Un jour, j’irai vivre en Théorie parce qu’il paraît qu’en Théorie, tout va bien. (Les mots surpendus)

jeudi 10 mars 2016

PHILOSOPHE OU INTELLECTUEL





Un nouvel ami vient de surgir dans ma vie, un ami virtuel naturellement, mais combien intelligent.
Quelques partages de courriels plus tard, je m’aperçois de la différence énorme entre nos pensées malgré qu’elles peuvent se rejoindre.


Je me définissais moi-même un ptit peu intellectuel par ma curiosité des choses de ce monde, mais lui il est plus que curieux, il comprend…invente…rationalise…avec un esprit cartésien qui a le sens de l'analyse et de la rigueur à tomber par terre.... tellement que cela me fait rigoler sans bon sens.

Moi, je suis plus près de la paresse intellectuelle alors que lui, il est vraiment un bourreau de travail.
Alors…j’ai décidé de faire une ptite recherche simple à savoir la différence entre un intellect et un philosophe.

Finalement, je peux dire assurément que mon esprit est beaucoup plus enclin vers la philosophie paresseuse que l’intellect bien réveillé.
Ma recherche est tombée sur ce site de forum avec des réponses simples sans fla..fla…de jargon intellectuel.
Lorraine


https://qc.answers.yahoo.com/question/index?qid=20111124114237AAy6JrB
Y a pas besoin d'être un intellectuel pour être philosophe, on dit qu'il est philosophe celui qui prend la vie du bon côté, qui sait garder le sourire dans l'adversité, etc .
C'est le matin quand on se lève que ça se décide, soit on choisit de chanter à la vie le sourire et la paix, soit on se creuse les méninges, ce qui creuse autant de rides sur le front et repousse la simplicité des réponses aux questions qui se posent,
Le philosophe prend les questions comme elles viennent, l'intellectuel se les pose tout seul,
et comme il en va de même pour les réponses, on comprend pourquoi les premiers rigolent pendant que les autres se prennent au sérieux !
Mais bon, en ce qui concerne ce qui se passe ici, il faut bien dire que ça fait un moment que je parle sur ce sujet et que par conséquent je dois te remercier de me tendre une perche pour répéter une fois de plus que
- l'intellectuel travaille sur le plan mental, qui est l'intellect, le plan de la pensée, de la forme, du non-soi, de la matière et de l'existence,
- alors que le philosophe explore la conscience, qui est la source de la pensée, un plan où l'idée précède la pensée donc, où l'informel n'a pas encore pris forme, c'est le plan de l'énergie qui anime la matière, où le le soi maîtrise le non-soi, et où l'essence précède l'existence ...
on parvient à cette différence quand, par l'étude, on comprend ce qu'est le mental, c'est-à-dire l'instrument de la pensée, un intellectuel c'est un philosophe qui n'a jamais ouvert le capot de son véhicule et qui risque de tomber en panne à chaque tournant ...

Alors par exemple, pour ceux qui écoutent, Socrate est un philosophe, Aristote est un intellectuel, et Platon est à la moitié du chemin parce qu'il confond le monde des idées avec l'intellect, ce qu'il transmet à Aristote, mais il essaye en même temps de comprendre Socrate qui lui parle de l'école pythagoricienne où il a appris tout ce qu'il sait sur les plans de conscience et les initiations; ce qu'il ne pige pas complètement, mais il ne le rejette pas non plus, puisqu'il en fait une utopie ...
j'estime que en essayant de comprendre ce qui n'est pas encore à sa portée, Platon se fait philosophe, un peu comme Kant, ça pourrait paraître contradictoire chez moi, qui considère que le matérialisme est un mensonge et pas un système de pensée, mais Kant n'a jamais voulu publier ses travaux parce qu'il ne comprenait pas la contradiction qui se présentait à lui quand il parlait de la plus value ou autres petites chose dérangeantes ...
c'est Engels qui les a publiés, pas Kant qui continue peut-être encore à s'interroger ...
voilà, l'honnêteté intellectuelle, c'est philosophique !
Paix et sourires joyeux ...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lorsque j'écoute ces deux mots qui sont assez proches, la différence qui me vient à l'esprit est celle-ci
 - Intellectuel : quelqu'un qui a appris tout un tas de choses et qui met en pratique ce qu'il a appris

- Philosophe : quelqu'un qui constamment pense et réfléchit par lui même en remettant en cause ce qu'il a appris ...

C'est la résonance qu'ont ces deux mots dans mon esprit ..... comme je ne sais pas si j'ai bien exprimé ma pensée, alors un exemple peut être ...... L'intellectuel je le vois comme un musicien qui a appris à jouer d'un ( ou plusieurs) instrument et qui après va reproduire une musique déjà écrite .... Le philosophe c'est plutôt comme un compositeur de musique qu'il m'apparait .......

Un intellectuel est quelqu'un qui a fait profession de penser. Donc un philosophe en est un. Mais tous les intellectuels ne se sont pas spécialisés dans la philosophie : il y a des physiciens, des économistes, des sociologues etc ... Donc tout philosophe est intellectuel, mais tous les intellectuels ne sont pas philosophes.



Voici quelques informations qui viennent de:http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/intellectuel/

"L'intellectuel est quelqu'un qui se mêle de ce qui ne le regarde pas." Jean-Paul Sartre
"Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche." Michel Audiard
"Intellectuel n'est pas toujours synonyme d'intelligent." Alexandra David-Neel
"J'appelle intellectuel celui qui brûle d'expliquer aux autres ce qu'il n'a pas compris lui-même." Lady May Montagu
"La parfaite vertu est le beau idéal du monde intellectuel." Madame de Staël
"L'artiste contient l'intellectuel. La réciproque est rarement vraie." Léon-Paul Fargue
"Le sens moral disparaît au-delà de 180 de quotient intellectuel." Amélie Nothomb
"L'égoïsme intellectuel est peut-être l'héroïsme de la pensée." Gustave Flaubert
"L'intellectuel est si souvent imbécile que nous devrions toujours le tenir pour tel jusqu'à ce qu'il nous ait prouvé le contraire." Voltaire
"L'intellectuel représente la disgrâce majeure, l'échec culminant de l'homosapiens." Emil Michel Cioran
 Avoir un bagage intellectuel. Sens : Etre doté de connaissances importantes dans le domaine intellectuel.

· · Déficit intellectuel Sens : Insuffisance des capacités intellectuelles. Origine : Cette expression tire son origine du fait qu'elle désigne une insuffisance, donc un déficit, du fonctionnement intellectuel d'un être humain. Employé en médecine, ce terme est moins employé que celui de handicap mental.Lire la suite

· · Paresse intellectuelle. Sens : Fainéantise mentale.

· · masturbation intellectuelle Sens : Raisonnement non fécond, perte de temps. Origine : Même si les origines de cette expression restent incertaines, le rapprochement est aisé. La masturbation est un acte solitaire donc, non fécond. La masturbation intellectuelle représente le plaisir de se torturer l'esprit avec des raisonnements qui ne mènent à rien.

Seulement pour ceux qui adorent le jargon intellectuel philosophique :http://www.yann-ollivier.org/philo/Concept,_sentiments_et_intellect
Enregistrer un commentaire